Intoxications alimentaires L'E.coli bientôt maîtrisé?

Intoxications alimentaires L'E.coli bientôt maîtrisé?

Radio-Canada.ca avec PNAS et Agence France Presse

test_de_laboratoire

Une percée importante vient d'être faite dans la lutte contre les intoxications alimentaires.

Une équipe américaine de l'Université Harvard a créé une nouvelle classe d'agents expérimentaux qui seraient capables de neutraliser les toxines bactériennes comme celle qui est produite par l'Escherichia coli entérohémorragique.

Cet inhibiteur, baptisé (S)-PolyBAIT, pourra être utilisé en combinaison avec des antibiotiques et sera efficace contre de nombreux types de bactéries qui produisent des toxines solubles.

L'un des auteurs des travaux, le Dr David Bundle, soutient que l'inhibiteur a protégé des souris contre les effets d'une dose toxique de la toxine Shiga, qui provoque le syndrome hémolytique et urémique (SHU), caractéristique des intoxications alimentaires dues à l'E.coli.

Les antibiotiques ne peuvent pas être utilisés seuls pour traiter certains cas graves d'infection à l'E.coli, car les bactéries détruites libèrent davantage de toxines en mourant.

— Auteurs

Les chercheurs estiment que la combinaison de cet inhibiteur avec des antibiotiques sera très efficace.

Les résultats complets sont publiés dans les annales de l'Académie américaine des sciences (PNAS).

Escherichia coli

Également appelé colibacille, l'E. coli est une bactérie intestinale des mammifères très commune chez l'être humain. Elle a été découverte en 1885 par Théodore Escherich, dans des selles de nourrissons. Certaines souches peuvent cependant être pathogènes et peuvent entraîner des gastro-entérites, des infections urinaires, des méningites ou des septicémies.

 

Radio-Canada.ca avec PNAS et Agence France Presse