Maigrir avec de la caféine et du thé vert?

Maigrir avec de la caféine et du thé vert?

François Perreault Cyberpresse.ca Publié le 08 octobre 2008

the_vert

Il y a deux ans, Coca-Cola et Nestlé ont lancé Enviga, une boisson destinée à brûler des calories, qui contient notamment de la caféine, du calcium et des catéchines de thé vert, tel l'épigallocatéchine-3-gallate. Elle renferme cinq calories (une boisson gazeuse du même format en contient 150).

Sur son site web, le fabricant affirme qu'en consommer quotidiennement un litre permet à un adulte de 18-35 ans au poids normal de brûler de 60 à 100 calories. On nuance toutefois l'allégation en précisant que ce résultat est tributaire d'un régime réduit en calories et d'activités physiques courantes. Ce litre équivaudrait à prendre trois cannettes par jour (de 355 millilitres chacune) au coût unitaire de 1,29$. Au bout d'un mois, cette habitude aura coûté 120$.

Selon la diététiste Isabelle Huot, il s'agit d'une mauvaise stratégie. En entrevue lors du lancement d'Enviga, la spécialiste se montrait d'ailleurs sceptique face aux allégations. «Le producteur lance le message qu'on peut manger ce qu'on veut et que la seule boisson compensera. Cette approche relève davantage du marketing que de la nutrition.»

Questionnée sur sa perception du produit, l'experte classe Enviga dans la catégorie des boissons énergisantes, principalement en raison de sa forte teneur en caféine (30% de plus qu'un café ordinaire). Elle précise que la caféine a quelques effets pervers, surtout chez les jeunes peu habitués à en absorber. «Le corps perd vite de l'eau quand on absorbe de la caféine. Il y a aussi des risques de palpitations, de tremblements et d'insomnie.»

De son côté, la Dre Nathalie Jobin, directrice de la nutrition et des affaires scientifiques d'Extenso, de l'Université de Montréal, remet en doute l'impact des extraits de thé vert sur la dépense énergétique. «Les études quant aux effets à long terme sont contradictoires et trop peu nombreuses. On peut observer un effet à court terme, mais à long terme, le métabolisme peut s'ajuster, et les effets ne sont pas chroniques.»

Elle tient aussi à faire une mise en garde au sujet du calcium, un ingrédient qui pourrait séduire des acheteurs. «Pour être efficace, le calcium doit être entouré d'éléments comme des protéines et de la vitamine D. Ici, on se contente d'enrichir un produit qui ne possède pas de propriétés nutritives, un peu comme si on ajoutait du calcium à un sac de croustilles.»

Elle doute de la qualité des extraits de thé vert une fois qu'ils sont refroidis, réfrigérés et stockés pendant plusieurs jours.

«Rien ne vaut un thé vert en lui-même, conclut-elle. Il ne contient ni calorie ni caféine, et l'on bénéficie des antioxydants qu'il contient.»